Bienvenue !

Entrez à Forks ... Une ville pas comme les autres ...



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heure supplémentaire à l'épicerie (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 32
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 22
T'ES OU TOI ?! : Dans mon monde de légendes
- H u m e u r =D : Besoin de perfection


#.More about you.#
#Relations#: Famille restée au Japon
#Envies#: Une nuit sans cauchemards... un vélo neuf aussi !

MessageSujet: Heure supplémentaire à l'épicerie (libre)   Mer 23 Déc - 20:22

Derrière sa caisse enregistreuse, dans la petite épicerie de sa famille d'accueil, Kitsuneiro soupira. Ce mercredi avait été, une fois de plus, banal et morose :
Elle s'était rendue en cours le matin, sous un ciel menaçant. Puis elle était rentrée manger rapidement dans son minuscule studio avant d'atterir ici, dans l'épicerie. Elle avait alors vu le temps passer, la pluie tomber, quelques clients rentrer, resortir.
C'était d'un banal, c'était si répétitif... De tous les jours de la semaine, le mercredi était bien le pire pour la jeune fille. La demoiselle travaillait de deux heure à sept heure sans interruption. Non pas que le travail ai un jour fait peur à Kitsuneiro, cette courageuse ne lésignait jamais devant le travail. Non, ce n'était pas ça, c'était plutôt le "package" de toutes ses activités qui la rendait aussi morose que sa journée.
Dehors, la pluie avait cessé. Le ciel avait repris sa teinte grise des derniers jours. La jeune asiatique se retourna pour faire face à l'horloge murale du magazin.


*18h50... Super... Dans dix minutes, je vais rentrer chez moi sur mon vieux vélo rouillé, travailler sur mes devoirs, manger les restes d'hier... Vivre tant bien que mal quoi.*

Pour la deuxième fois en quelques instants, l'adolescente soupira. Décidemment, elle était dans un blues profond et totalement inexplicable, ce qui était rare chez elle. Kitsuneiro débutait de compter sa petite monnaie quand le tintement de la porte lui indiqua l'entrée d'un client. Ne relevant même pas la tête de sa caisse enregistreuse, la jeune fille lança, sur un ton qui se voulait neutre :

Bonjour.

"Bonjour", ni plus ni moins. Elle ne se donnait même plus la peine d'un sourire, ou d'une petite phrase acceuillante... Il n'y avait pas à dire, le moral de Kitsuneiro était loin d'être au top.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Steevens
Administratrice métamorphe
avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 25
T'ES OU TOI ?! : Forks dans la forêt
- H u m e u r =D : Excellente


#.More about you.#
#Relations#: Frérot que j'adore ♥
#Envies#: Etriper Austin

MessageSujet: Re: Heure supplémentaire à l'épicerie (libre)   Ven 25 Déc - 20:20

Diana soupira, a quoi bon attendre encore son frère ? Elle savait pertinemment qu’il ne viendrait pas. La vampire blonde se sentait blessé, elle lui avait demandé d’être là aujourd’hui de ne pas la laisser toute seule mais rien à faire, tout cela était tombé dans l’oreille d’un sourd.
Poussant un soupir de lassitude , la vampirette se décida a aller faire un tour dehors histoire de se changer les idées , enfilant en vitesse manteau écharpe et compagnie Diana sortis dans les rues. Pour une fois elle se contenterait de la marche a pied, a quoi bon se faire encore plus remarqué qu’a l’ordinaire en sortant sa jaguar noire du garage.

Elle marcha ainsi pendant un bon bout de temps , laissant le vent jouer avec ses mèches blondes , ne prêtant même pas attention aux nombreux commentaires déplacé fait sur son physique alors qu’en temps normal elle leur aurait adressé un regard noir et ils se seraient déjà fait tout petit. Diana releva finalement la tête et vit la vitrine de l’épicerie, bien qu’on se demande ce qu’un vampire viendrait faire dans une épicerie, elle décida quand même d’y entrer histoire de se changer les idées.

Tête toujours baissée, la vampire blonde pénétra à l’intérieur de la boutique, d’humeur toujours maussade elle aurait été prête à se diriger vers les rayons en se terrant le plus au fon possible si une voix ne l’avait pas tiré de ses pensées moroses. Une voix qu’elle connaissait , une voix qu’elle n’avait pas entendue depuis longtemps , en fait pas depuis cette fois dans la forêt cet été où la propriétaire de cette voix avait bien faillit se faire dévorer par l’une de ses semblable si elle n’était pas intervenus a temps :

- Bonjour

Kitsuneiro…Elle aimait beaucoup cette jeune asiatique passionné par les vampires, elle se souvient encore de la fois où elle lui avait fait comprendre que tout ceci n’était pas un mythe, tout cela lui semblait tellement loin maintenant, son regard s’adoucis et un sourire naquis sur ses lèvres visiblement sa jeune amie n’avait pas encore remarqué qui venait d’entrer, cela ne la fit que plus sourire :

- Bonjour Kitsuneiro lui répondit-elle

__________________

Aventure est juste un nom romantique pour problème

Steeven's familly

Rachel , Bella , Lilice , Vaness' (♥️♥️♥️♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 32
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 22
T'ES OU TOI ?! : Dans mon monde de légendes
- H u m e u r =D : Besoin de perfection


#.More about you.#
#Relations#: Famille restée au Japon
#Envies#: Une nuit sans cauchemards... un vélo neuf aussi !

MessageSujet: Re: Heure supplémentaire à l'épicerie (libre)   Mar 29 Déc - 16:23

Bonjour Kitsuneiro !

La voix qui répondit, la jeune fille la reconnut tout de suite.

*Diana !*

Diana était ce que l'on pouvait appeler la seule amie de l'asiatique. Mais une amie bien spéciale...
Kitsuneiro se souvenait parfaitement du jour où elle s'était rencontrée, du moment où elle en était venue à dire qu'elle adorait les contes et légendes de son pays, tout particulièrement les vampires... De ce moment là, précisément, où par des phrases à double sens, Diana avait fait comprendre sa vraie nature à la jeune fille.


Mais avant tout, Kitsuneiro se rappelait sa dernière rencontre avec la magnifique jeune femme.

Ce jour-là, l'adolescente avait bien faillit mourir dans la fôret, égorgée par une terrible vampire. Diana l'avait sauvée. Kitsuneiro était partit en courant, une liste de numéros de téléphones à appeler, écrite de la main de son amie, pour l'aider car elle était toujours dans la fôret avec l'autre forcenée.
Sur les conseils de la vampire, elle s'était dirigée vers la réserve. Elle avait appelé les numéros sur la liste par une cabine téléphonique qu'elle avait fini par trouver au hasard (L'adolescente ne met jamais les pieds dans la réserve ou presque).
Sans le faire exprés, l'amie de Kitsuneiro lui avait alors révélé l'existence des loups-garous (il y en avait à appeler sur la liste et Diana l'avait souligné). La jeune fille les avaient tous appelés, les uns après les autres, mortes de peur (si les vampires ne font pas peur à la japonaise, les loups-garou c'est une autre histoire). Ils s'étaient tous énervés car la jeune fille ne savait pas donner la localisation précise de Diana dans la fôret, puis inquiétés, enfin ils avaient tous dit qu'ils partaient chercher Diana...
L'un des Quileutes s'était tout de même inquiété de la santé de la jeune humaine et avait envoyé sa fillancé, une jeune indienne défigurée, soigner la plaie du genou de Kitsuneiro.

Depuis, Kitsuneiro n'avait jamais revue son amie vampirique. Elle ne gardait de cette journée que d'affreux cauchemards, une cicatrice sur le genoux et le souvenir d'un coup de téléphone glacial et énervé de celui qu'elle reconnut (par le numéro de téléphone qui s'affichait) comme étant le frère de Diana, un certain Austin. Il lui avait simplement dit que Diana allait bien. C'était le principal...

Cette histoire, cette journée... Cela ne vous semble-t-il pas démentiel pour une seule petite humaine qui venait, qui plus est, à peine de découvrir que ceux pour qui elle se passionait existaient vraiment ?
Et bien ça l'était.
Et la petite japonaise s'en voulait. Elle s'en voulait beaucoup d'avoir mêlé Diana à sa mésaventure. Elle n'avait pas oublié le ton du frère Steevens. Et ça la hantait.

Alors, quand elle entendit la voix de Diana résonner dans la petite boutique, quand elle releva la tête et qu'elle vit le sourire parfait de la jeune femme blonde, la fragile petite humaine lâcha prise. Oublier tout cela était trop dur. La peur, la tristesse, le remord qu'elle avait ressentit, qu'elle ressentait encore, c'était trop pour elle. L'adolescente pâlit et fit le tour de comptoir pour se retrouver devant Diana.

Elle essaya tant bien que mal de sourire, tous les muscles de son visage étaient crispés.


Co..Comment ça va ? Ca fait un baille qu'on ne s'est p... pas vue ! articula-t-elle au maximum.

C'était pathétique. Le plus idiots des imbéciles aurait pu voir que Kitsuneiro était à deux doigts de... de quoi d'ailleurs, de pleurer, de faire une crise de nerf, de tomber dans les vappes ? Le pronostic était difficile tant les possibilités étaient nombreuses...
Et comment allait réagir Diana devant ce spectacle minable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heure supplémentaire à l'épicerie (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Heure supplémentaire à l'épicerie (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks et ses alentours :: Le centre ville-