Bienvenue !

Entrez à Forks ... Une ville pas comme les autres ...



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le vieu manoir retrouve sa jeunesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 248
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 32
T'ES OU TOI ?! : Dans mes rêves
- H u m e u r =D : Toujours Souriante


#.More about you.#
#Relations#: Aucune, mon aimé m'a quitté bien trop tôt
#Envies#: Avoir des gens à aimer

MessageSujet: Le vieu manoir retrouve sa jeunesse...   Lun 23 Nov - 15:14

La route fut longue jusqu’à Forks, petite ville dans les grandes forets, qui a la chance de posséder une famille fantastique parmi eux, les Cullen. Vampire certes mais une famille uni et merveilleuse dont Haby et sa famille les considéraient comme frère et sœur. Elle se souvenait même que ses enfants appelaient les enfants de Carlisle leurs grands frères et grandes sœurs. Oui ils étaient tous ensemble plus uni que jamais, pourquoi avoir écouté Warren et être partit ! C’est la décision qu’elle se regrettera toute sa vie. La voila sur l’une de ses motos dépassant le panneau Forks, la maison qu’elle avait vu sur internet n’était plus très loin d’ailleurs et se situait à quelques minutes de la villa des Cullen, raison pour laquelle Haby ne changeait pas sa couleur de peau pour le moment de peur qu’ils ne la sentent arriver. Le prometteur immobilier l’attendait devant la maison, il n’avait pas l’air très rassuré mais s’efforçait de sourire quand même.

Bonjour, vous êtes Mme Lockheart ? Herbert Mignon madame.

Bonjour monsieur Mignon, merci d’être venu.

C’est bien normal madame, bien ne perdons pas de temps sous cette pluie entrons, suivez moi.

Oui il pleuvait ! Temps habituelle dans cette bourgade, mais Haby était tellement dans ses pensées qu’elle ne s’en était même pas aperçu ! Il ouvrit une petite porte situé dans une porte immense, Habygaelle entra la première pour y découvrir des pièces sombres, les fenêtres étaient recouverte de gros rideaux bordeaux, qui ne laisser pas une seule lumière passer, sa maison avait bien changé ! Car oui c’était sa maison, son ancienne maison celle ou ils avaient habité le temps ou ils étaient à Forks et Haby adorait cette maison, alors lorsqu’elle la vu en vente, elle se dit que c’était son destin de revenir ici, l’homme commença alors son baratin pour que la dame achète celle-ci.

Bien sur elle est assez sombre, mais les anciens propriétaires l’aimait ainsi, un changement de rideaux et de peinture elle sera comme neuve et illuminée, suivez moi je vous pris, nous sommes actuellement dans l’entrée, avec cette montée d’escalier en plein centre qui part de droite et de gauche. En bas nous avons salon et salle à manger sur notre droite, avec à l’arrière la grande cuisine, qui est rattrapé sur notre gauche par la …

Bibliothèque…

Oui dans un premier temps puis par un nouveau couloir amenant vers…

Les écuries et les bêtes…

Oui, heu vous connaissiez la maison ?

Oui elle appartenait à mes grands parents ! J’y ai vécu toute petite mais j’en ai de très bon souvenir !

Bien alors dans ce cas le tour sera vite fait à l’étage vous avez donc 7 chambres dont une au centre de l’escalier avec une salle d’eau pour chacune. L’électricité est neuf, vous avez une source dans le jardin qui alimente la maison ainsi que les étables, chauffage électrique et au bois dans chaque pièce. Je vous demanderais à présent de me suivre pour visiter la totalité de cette maison.

Non merci, je me souviens clairement de celle-ci j’achète de suite.

Elle partit alors dehors chercher un sac dans le coffre de sa moto. Puis l’ouvrit devant le prometteur.

Je ne cherche pas à négocier, je la prends à son prix et vous ai mit votre commission, je veux cette maison de suite et je ne veux pas la perdre, j’y ai mit le prix pour que vous ne refusiez pas !

Il jeta un coup d’œil sur l’enveloppe qui était la sienne, ses yeux s’ouvrirent plus que de raison et un large sourire montait à présent jusque ses oreilles, il partit à son tour revenant avec une mallette dans laquelle se trouvait les papiers, qu’elle signait sans attendre.

Nous n’avons pas eut le temps de vider la maison, elle est vendu avec les meubles, mais si vous voulez je vous envoi une équipe dès demain pour enlever ce que vous n’aimez pas, je les prends bien sur à ma charge.

Non je vous remercie je garde tout, ils ont tous leurs place ici, merci beaucoup et au revoir monsieur Mignon.

C’est un plaisir de faire affaire avec vous madame Lockheart ! Un réel plaisir !

Il n’avait pu cette crainte lorsqu’il repartait, celle qui se voyait tellement sur son visage lorsqu’elle était arrivée, l’argent fait tellement de bonheur et pourtant, quand on a personne avec qui le partager c’est si dur d’être si heureux ! Pas de temps à perdre maintenant, Haby avait déjà fait ses emplettes et les avait déjà caché dans les placards du haut, cette maison serait simple, du blanc partout pour la luminosité, les meubles eux seraient décapés, poncés et peints d’une couleur bien vive, pour la plupart, et distincte dans chaque pièce, le salon serait chocolat pale, presque beige, la salle à manger serait noire avec quelques notes de couleur au niveau de la vaisselle et de la décoration. La cuisine serait bleu turquoise, la bibliothèque serait totalement blanche puisque les anciens livre avait déjà des couleurs foncées. Chaque chambre avait aussi sa note, orange flashi, jaune citron, vert anis, bleu turquoise pour la centrale qui serait la sienne, lavande, rose bonbon et rouge intense pour la dernière, tous bien sur avec beaucoup de blanc pour ne pas trop choquer les yeux. L’entrée quand à elle était la seule pièce qu’elle ne toucherait pas trop, le carrelage blanc et noir avait était changée en un gris souris d’une douceur au pied fantastique, l’escalier avait gardé sa teinte chêne foncé et était à présent ornée d’un tapis rouge comme on en voit dans les films, les rideaux était d’un blanc étincelant le tout arrosée d’une touche de lumière provenant du plafond haut par ce lustre énorme qui se trouvait en plein milieu de la pièce oui, elle avait fait vite et bien, facile pour un vampire.

Il ne restait qu’une chose à faire pour que la lumière orne cette maison, abattre les arbres aux alentours, cette tâche n’était pas plus difficile que l’autre et tout aussi amusante que la maison, son seul soucis était que les Cullen prête attention à tout cela et qu’ils arrivent, c’est pour ça qu’elle fit tomber les arbres très vite, coupant les petites branches, taillant les arbres en buche pour les cheminées et les rangeant ensuite dans le sous sol. Pas un bruit sur les cotés, nul ne l’avait remarqué, à présent elle attendait sagement dans sa maison qu’un bruit arrive, il ne tarda pas d’ailleurs, un gros camion s’engagea dans l’allée, klaxonnant en arrivant devant la grille, Haby sortit leurs ouvrir sous la pluie qui s’était calmé, deux hommes souriant en sortirent et partit ouvrir l’arrière du camion qui fut alors soulagé d’un bon poids lorsque les chiens sortirent de celui-ci. Une trentaine au moins, tous aussi beau les uns que les autres, petits, moyens ou gros, tous faisaient fête à leurs maitresse qui les avaient quittés le matin même.

Déjà dans la maison madame Lockheart.

Oui John, il n’y a aucuns travaux à faire ! Elle est fantastique !

Haby montait à son tour dans le camion, ou une grosse pente métallique en sortit, une rampe pour être plus précise et de la sortie plusieurs motos qui prirent place à leurs tours dans le sous sols – garage de la maison. Les deux hommes chargèrent un peu de bois pour eux sous le sourire de leurs patronne, prirent une bonne tasse de café avec des petits gâteaux et partirent le cœur joyeux. Haby était à présent seule dans son manoir et heureuse de se retrouver à Forks. Il lui fallait à présent faire la chose la plus difficile pour elle : annoncer à ses amis les plus fidèles la mort de sa famille. Mais avant elle partit dans sa chambre ou il y avait un petit bureau sur lequel elle y déposa un calepin et commença à écrire.


http://notretwilight.twilight-mania.com/journal-intime-f45/le-journal-pour-mon-mari-warren-t145.htm page 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le vieu manoir retrouve sa jeunesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks et ses alentours :: Habitations :: Manoir d'Habygaelle-